DIY  Recettes  

Episode 2 - le curry de lentilles de sa mère la pute

Toi, le hipster, tu crois que je t’ai pas vu, assis devant ton ordi, une main dans le calebard à rien foutre ?

Quel mot clef tu as tapé pour tomber sur cette page, j’ai aucune envie de le savoir !

Tu vas me lever ton gros cul dégueulasse et aller me chercher tout de suite :

  • un gros oignon
  • 500g de lentilles corail
  • un bouquet (env. 20g) de coriandre fraîche
  • une demi boîte de lait de coco (200 ml)
  • une grosse boîte de tomates (env. 500g)
  • de la pâte de curry, ou du garam masala (mélange d’épices)

Parce qu’avec ça et à l’aide de mes conseils, tu vas pouvoir concocter le fameux curry de lentilles de sa mère la pute. Celui-là, rien qu’à son odeur, hommes, femmes et animaux se l’arracheront pêle-mêle dans une jouxte sanglante et sans merci. Et pour être honnête avec toi, ça m’arrange un peu, j’avais pas assez de couverts pour tout le monde.

Coupe l’oignon en morceaux les plus petits possibles, et fais-les revenir dans un faitout avec un fond d’huile. Quand ils ont bien doré, ajoute 1 litre d’eau salée dans laquelle tu feras cuire les lentilles corail.

Malheur à toi si tu oses prendre des lentilles vertes pour réaliser cette recette ! Les lentilles corail, tu les trouves plutôt en magasin bio, au rayon "bouffe pour bobos". En cuisant, elles deviendront très molles, d’où la consistance du curry, qui s’approche un peu de la purée.

IMG/jpg/img_6546.jpg

Profite du début de cuisson des lentilles pour ajouter le reste des ingrédients :

  • le bouquet de coriandre (coupé en petits morceaux, crétin)
  • les tomates (tu peux prendre des fraîches si c’est la saison, mais il faut les monder avant). Tu peux les couper grossièrement avant de les incorporer, pour qu’elles cuisent mieux. Quand elles seront bien cuites, tu pourras terminer de les écraser en petits morceaux.
  • pour les épices, le secret de l’oncle A Rafaäl c’est la pâte de curry. Tu peux la trouver dans le rayon "produits du monde" de certains magasins. Il y en a plusieurs sortes, je te laisse goûter. Tu peux en mettre la moitié de la boîte environ. Si tu laisses tes enfants manger la nourriture que tu cuisines, fais attention, certaines sont assez piquantes. L’autre solution, si tu ne trouves pas de pâte de curry ou si tu refuses de m’obéir, c’est les épices en poudre. J’utilise le plus souvent du garam masala, en quantité stalinienne. Ca marche très bien.
  • le lait de coco adoucit la recette et apporte le côté crémeux de sa mère la pute. Il paraît qu’il faut le mettre en fin de cuisson, mais j’ai jamais été foutu de savoir pourquoi.

IMG/jpg/img_6547.jpg

Remue souvent, et cuit l’ensemble à feu doux, ça peut coller au fond. Le curry est prêt au bout d’environ 30 minutes de cuisson, quand l’eau a été absorbée et que les lentilles sont bien explosées. Tu admireras l’harmonie des couleurs de cette préparation. C’est vraiment beau.

La plupart des gens mangent ce curry avec du riz. Tu as noté que je n’ai presque pas mis d’huile dans cette recette. Si tu es vraiment un gros porc, tu peux en rajouter comme tu veux, je t’y autorise pour cette fois.

IMG/jpg/groolot.jpg